A comme Abécédaire et Allégorie

Abécédaire

définition commune : Cleve Nitoumbi – Jim Mathew – Perlige Sita Kouinaki)

Succession de mots , par ordre alphabétique ; espace libre de mots rythmés par la forme “ABC” ; plateforme mélodique et ludique de mots qu’on peut employer, apprendre ; boîte à idées personnelle et commune.

Allégorie

“Homme à la loupe

Immergé dans les eaux les plus profondes, respirant avec difficulté dans mon petit casque qui me permet de regarder, d’anticiper et d’imaginer “ce que c’est” et “ce que ça pourrait être”. Cet endroit vivant et hostile est le seul qui me nourrit et me donne l’énergie pour continuer. Pour marcher, courir, pleurer et rire. Tout ça pendant que j’utilise ma loupe.”

“Prends mes mains/ Prends ma main serrée/ Je suis lierre/ S’accrocher à un long mur/ Mur de béton/ Qui relie la terre au ciel/ Un jour je vais de l’autre côté du mur/ Prends mes mains/ Prends ma main serrée.”

“Pierre qui frappe une pierre (à cause de moi). “Poum” : un cri qui cherche un refuge capricieux, sans forme, sans cavités qui le contiennent. Un cri qui résonne. “Écho”, étincelles. Je le vois une seconde. Les ténèbres encore. Je le referai maintenant, ils sont deux éponges. Plus maintenant, ça ne sonne plus, je ne vois plus. Ça n’existe pas ; je perds les éponges. Je vais avec eux, ils tombent juste. La gravité est une loi. J’y obéis. Je pense aux pierres, pendant que je tombe. Et les voilà de nouveau, ils me frappent.”

“A utilisé des talons en métal, marche violemment dans l’agitation de la ville. Crier les feuilles. Aucun passant à penser.”

Textes écrits par Daniel, Hura, Cristobal, Mehdi