M comme Métamorphose et Monstre

Métamorphose  nom fém.

“Comme un papillon se transforme, comme d’une chrysalide naît un joli papillon avec ses détails spéciaux, moi aussi je passe de l’enfance à l’âge adulte. C’est ma métamorphose.”

“Est-ce suffisant, d’avoir un corps adulte ? / quand je garde / mon petit soi dedans ?/  combien de petits soi ? M. à 5 ans, M. à 7 ans, 10 ans… comme des boîtes gigognes/ j’ai plusieurs moi.”

“Les choses changent avec l’adolescence (…) Les rêves deviennent réalistes et décevants. Les substances chimiques du cerveau se métamorphosent. Les responsabilités deviennent ma principale préoccupation. (…) Mais il y a toujours de la musique, et un endroit sûr pour s’évader avec mes rêves.”

“Un voyage dont on entre dans un état de rejet, en perdant ce qui était autrefois une habitude, une passion, une liberté sans contrainte, sans aucune distinction de l’avenir qui nous attend, qui nous oblige à oublier le chemin que nous avons parcouru hier.”

“On dit que l’adolescence est l’étape la plus compliquée parce que c’est une transition de l’enfance vers un nouveau monde .(…) Au début de l’adolescence, on est dans une chrysalide, un petit espace de secrets, d’émotions, de sentiments dont on veut sortir, mais on a peur.”

Textes de : Cleve, Cristobal, Maral, Omar, Yannick

Monstre

“Parfois, le silence est trop fort. Ils l’ont remarqué le plus souvent lorsqu’ils attendaient sous terre. Les sons de leurs peurs ont continué à monter. Vous voyez… ils s’aimaient elle et lui, mais tout le monde a ses diables et monstres